Tout au long d'une carrière qui a commencé au début des années 80, j'ai eu la chance de croiser la route de musiciens  exceptionnels qui m'ont montré la voie.

Parmi mes expériences les plus marquantes, je retiens un concert autour de la musique de Duke Ellington avec  l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, les Victoires de la Musique avec Stevie Wonder, les nombreux concerts avec l'Orchestre National de Jazz de Franck Tortiller (de 2005 à 2008), un concert avec le Big Band de Patrice Caratini  et l'Orchestre National de France sous la direction de Quincy Jones au Théâtre des Champs Elysées, un autre avec le même National de France et Didier Lockwood à Matignon; la Finlande, l'Inde, l'Angleterre avec le merveilleux Heritage Blues Orchestra basé à New York , Fred Wesley & David Krakauer, Michel Legrand, Patrice Caratini (à qui je dois beaucoup), Captain’ Mercier (Victoire de la Musique 2003), Patrick Villanueva et sa ''Tortuga Caliente'' , Antoine Hervé, JJ Milteau, Gilbert Bécaud, Henri Salvador, Michel  Fugain, Michel Sardou, Enzo-Enzo, Rita  Mitsouko, Bernard Lavilliers, Zachary Richard, l’Affaire Louis Trio, Alpha Blondy, Arthur H, le Grand Orchestre du Splendid, Au Bonheur des Dames... et bien d'autres encore, sans compter les multiples séances d'enregistrement dont il ne me reste parfois que quelques souvenirs confus...

 

Quant aux trompettistes qui m'ont influencé et avec lesquels j'ai appris et partagé la scène, je citerai:

Claude Égéa, Michel Feugère, Michel Delakian et Christian Martinez, François Biensan , Peter Volpe, Pierre Drevet, Michel Marre, Jean Louis Pommier, Joël Chausse, Philippe Slominsky, Wayne Bergeron...