Je donne des cours d'écriture et de trompette au CRD Paris-Saclay (Orsay 91400) et à l'école ARPEJ (Paris 75010) ainsi que des formations individuelles ou en groupe sur le logiciel Sibelius/Avid.

Si vous préférez la formule en cours individuel, il vous suffit de m'écrire dans la rubrique Contact pour en connaître les conditions.

 

Arrangement:

 

J'aborde l'Arrangement en développant tout d'abord l'aspect mélodique et horizontal de la musique.

Pas d'arrangement si les formes mélodiques ne sont pas élaborées et ce, quel que soit l'élément abordé (mélodie ou éléments d'accompagnement).

L'écriture à l'unisson est la première étape sur laquelle l'arrangeur doit développer un savoir faire qui sera indispensable lorsqu'on abordera l'écriture harmonisée.

 

Ma vision de l'arrangement pourrait se résumer à ce qu'il faut de maîtrise de la forme, de la mise en scène et des différents éléments techniques nécessaires à la réalisation d'un tableau comme celui-ci:

 

 

Que voyez vous dans ce tableau?

Quels sont les éléments indispensables à la compréhension de l'oeuvre?

 

Parmi les sujets que j'aborde dans mon cours d'arrangements: re-phraser une mélodie, créer un contrepoint qui prend les Guide-Tones comme points d'appui, écrire à 2, 3 ou 4 voix homophoniques, harmonisation en block voicing, utilisation des drops pour créer des mouvements contraires, notes de substitution, polychords, composition de ''shout chorus'',  utilisation de la forme, des courbes émotionnelles, des timbres et des registres pour créer des atmosphères et de la dynamique, ré-harmoniser...

L'Analyse et les relevés d'arrangements sont aussi une étape indispensable dans la compréhension de cette discipline.

 

Autant de pistes de réflexion auxquelles je réponds tout au long de mon enseignement de l'arrangement, qu'il soit à destination du jazz ou d'autres formes musicales, pour petites ou grandes formations, du trio à l'orchestre symphonique.

 

 

Musique de film:

 

La musique de film est désormais rentrée dans le Panthéon de la grande musique et elle s'apprécie au moins autant avec que sans les images pour lesquelles elle a pourtant été composée.

Les ciné concerts sont pléthore et la réunion de la musique et de l'image est devenue la norme dans bien des cas. 

C'est pourtant pour l'image et en fonction des images que la plupart des compositeurs de musique de film imaginent leur art. C'est une approche fondamentale à laquelle je suis particulièrement attaché.

Mon enseignement de cette discipline repose d'abord sur l'acquisition de connaissances essentielles (culture musicale cinématographique, classique, jazz, etc...) par la connaissance de l'orchestre et des instruments qui le composent (orchestration), par l'étude de scores originaux, par la mise en pratique de techniques de composition originales (intervalles limités, série, highlighting, environnement harmonique, structures harmoniques, progressions harmoniques, modes, etc...)qui permettent de créer des atmosphères, par l'utilisation des outils indispensables au compositeur de musique de film (ordinateur, séquenceur, banques de sons, Sibelius...) et enfin par la réalisation de musiques originales sur des séquences choisies ( l'Affaire Thomas Crown, Spiderman, Catch me if you can, Corn Island, Les Oiseaux, Sidewalk Stories, Le Ballon Rouge, La Mission, etc...)

Quelques unes des réalisations de mes élèves sont ici:

https://youtu.be/PRicay0xOZI

https://youtu.be/wxYIRVXYyWw

https://youtu.be/wxnALXL7_c8

https://youtu.be/QoO6dX3XMYI

https://youtu.be/pjgzV0h_KLM

 

 

 Trompette:

 

2 années de cours avec Claude Gordon, des années de pratique dans des contextes musicaux très différents et un grand travail de recherche m'ont permis de découvrir peu à peu comment aider ceux qui éprouvent des difficultés à jouer de cet instrument en éprouvant autre chose qu'une frustration sans cesse renouvelée.

 

Ici pas de formules magiques mais plutôt un retour aux fondamentaux et au bon sens;

 

Comment utiliser l'air?  jouer de la trompette  nécessite une expiration forcée qui suppose de prendre une inspiration profonde avant de jouer et cela ne peut se faire qu'à certaines conditions. La posture en est l'un des éléments essentiels. ''Chest Up!'' comme me disait Claude Gordon.

Apprendre à prendre des inspirations profondes est un processus qui prend du temps mais qui se déclenche à coup sûr si la posture est bonne. 

 

Comment utiliser la langue?  c'est un sujet qui soulève tellement de controverses qu'il me semble nécessaire de préciser que la fonction première de la langue pour un trompettiste est celle d'articuler. Autrement dit, la langue, ça sert à détacher et à lier les notes entre elles... Pour y arriver, il faut travailler des exercices spécifiques au rang desquels je place d'abord ceux de Earl IronsCharles Colin puis Schlossberg, Clarke... 

 

Comment les lèvres fonctionnent elles? encore un vrai sujet de controverses... En ce qui me concerne (et comme pour beaucoup d'autres trompettistes...) les choses avaient plutôt bien commencé jusqu'au jour où la gamberge a commencé à instiller ses effets pervers dans mon esprit...

La suite, c'est 30 ans de frustrations et de souffrances multiples ; les jours avec, les jours sans, les tests de jouer plus haut, plus bas, à droite, à gauche, la mâchoire en avant, etc...

Un jour, je suis tombé par hasard sur un petit bouquin '' The Balanced Embouchure'' écrit par un génie de la pédagogie Jeff Smiley. Toutes les questions que je me posais trouvaient enfin des réponses sensées et la plupart des soi disant théories en vogue dans la communauté des trompettistes se voyaient démontées par des analyses intelligentes et pleines de bon sens.

BE a été une véritable révélation dans mon parcours et m'a surtout permis de mieux comprendre les exercices et les recommandations de Claude Gordon qui avait été mon professeur. L'autre révélation, c'est Bill Adam et son approche de l'instrument qui met toujours en avant la musique avant l'instrument.

 

Tout cela a eu pour effet de m'aider à retrouver un vrai plaisir à jouer, sans forcer, avec un son qui me plaît sans sacrifier des moyens que je n'avais jamais pu obtenir auparavant faute de décontraction nécessaire. 

 

Comment aborder l'instrument sans en devenir la victime et en prenant plaisir à jouer, c'est cela que je propose à mes élèves à travers des exercices progressifs inspirés notamment de Bill Adam, Claude Gordon, Max Schlossberg, St Jacome, Ernest Williams, Bobby Shew et bien entendu Arban...

 

J'aborde aussi volontiers l'interprétation  des lignes mélodiques selon le contexte (style musical, lead, soliste...) 

Ma classe de trompette du CRD Paris-Saclay a eu l'honneur de jouer en tutti lors de la master-class de Wayne Bergeron en mars 2017 chez Yamaha France et les nombreux spectateurs présents à cette occasion ont eu le plaisir d'y entendre une section de trompettistes heureux et épanouis.  

 

Pour la petite histoire, Wayne faisait partie des musiciens qui jouaient les arrangements des élèves de la GROVE SCOOL OF MUSIC où j'ai séjourné de 1986 à 1988 et nous sommes devenus amis depuis.

Sibelius: 

 

Après avoir été pendant 8 ans un utilisateur très compétent mais terriblement frustré de ''l'autre'' logiciel référence de notation musicale, je décidais en 1997 de basculer vers Sibelius 1.2 Mac.

Je n'ai jamais regretté ce choix et je ne cesse de promouvoir ce formidable outil qui s'est sensiblement amélioré au fil des ans.

Tous mes élèves sans exception apprennent à s'en servir rapidement et je n'ai jamais rencontré un musicien venant de la ''concurrence'' qui y serait retourné après avoir utilisé Sibelius.

 

Sibelius m'a aidé à gagner ma vie et à m'établir  comme arrangeur, orchestrateur et compositeur.

Il ne fera pas le travail à votre place mais il vous fera gagner de longues heures de travail avec un résultat parfait.

J'en propose l'apprentissage ludique avec des trucs que vous ne trouverez pas ailleurs et avec des formules de cours individuels ou collectifs.